tereza kesovija1

 

Tereza Késovija est née le 3 octobre 1938 à Dubrovnik en Croatie.

Tereza Késovija s’intéresse très tôt à la musique, elle reçoit son diplôme de flûte à l’Académie de musique mais chante pour la première fois devant un large public en 1961 lors d’un spectacle de variété à Zagreb où elle remporte le concours. La même année Tereza Késovija se fera remarquer à Belgrade pour ses performances vocales.

1962, Tereza Késovija remporte le Festival de Split, et finie première ex-æquo avec Gabi Novak au Festival Opatija.

C’est une année particulièrement importante pour Tereza Késovija puisque sa carrière internationale démarre.
Tereza Késovija remporte le concours "Chanson pour l’Europe" à Saint-Vincent en Italie.

Pendant plusieurs années Tereza Késovija remporte quasiment tous les festivals auxquels elle participe (Zagreb, Rio de Janeiro, Bratislava, Ex-yougoslavie, Berne, Sopot…).

En 1964 Tereza Késovija entame une tournée majeure à travers l’Israël, l’Union soviétique, la Pologne, la Finlande, le Danemark, l’Allemagne, la Suisse, la Norvège, la Suède… et participent à de nombreuses émissions de télévision.

En 1965 Tereza Késovija arrive à Paris pour une émission, elle y rencontre René Lebas qui lui propose un contrat avec la maison de disques Pathé Marconi (EMI) où elle enregistre son premier disque en Français.

Tereza Késovija apprends qu’elle a été choisie pour représenter Monaco à l’Eurovision avec le titre "Bien plus fort". S’ensuit une longue tournée à travers la France et le Canada où elle sortira également des albums.

En 1967, Tereza Késovija interprète magistralement la chanson du film Docteur Jivago "La chanson de Lara". Le film est un succès et l’album se vend à plus de 50.000 exemplaires. Tereza Késovija est alors la seule chanteuse croate a avoir chanté plusieurs fois dans la mythique salle de l’Olympia.


En 1968, Tereza Késovija, entame une longue tournée en Extrême Orient, en Amérique du Sud (Festival Opatija) et en Croatie.

Tereza Késovija connait du succès un peu partout en Europe et outre altantique mais sa carrière internationale va s’interrompre lorsque la guerre éclate en Yougoslavie.

Anéantie moralement et professionnellement, son charisme et son talent la ramène en 2000 artiste du XXe siècle en Croatie.

2005 : Pour marquer ses 45 ans de carrière musicale, un album collector sort. Il comprend 45 chansons sélectionnées par l’artiste.

Le 16 novembre 2007, Tereza Késovija fait l’Olympia et enregistre un double DVD live, mais son grand retour en France n’est pas suivi médiatiquement et il faudra attendre 2010 pour que l’album soit enfin disponible sur les plateformes de téléchargement en ligne (Itunes, Amazon) et fin 2008 en Croatie.


En 2008, Tereza Késovija n'a pas participé à la traditionnelle Fête de Dubrovnik en raison de problèmes de santé.
Après une chirurgie réussie et seulement trois mois après son opération, Tereza Késovija se produit en concert à Ljublana et à Nova Gorica en Croatie.

Son album "Arrêter le temps" est élu meilleure musique pop de 2008.

Tereza Késovija enchaine les concerts et les récompenses.

En 2010 Tereza Késovija fête ses 50 ans de carrière par de nombreux concerts.

En 2011, Tereza Késovija entame une tournée triomphale dans les Balkans après une absence de plus de 20 ans.

 

 


Tereza Késovija devrait prochainement sortir dans les Balkans son autobiographie.

Site Officiel : http://www.tereza-kesovija.com/

 

Pin It