sanseverino1


Ses origines italiennes, c'est à ses grands-parents que Stéphane Sanseverino, né en 1962, les doit.
Napolitains, ils sont arrivés en France dans les années 50. Son père, plombier, choisi de travailler dans l'industrie du papier pour voyager, en famille. De 3 à 16 ans, Stéphane affiche déjà un compteur de grand voyageur : Bulgarie, Nouvelle-Zélande, Yougoslavie, Mexique, il passe sa jeunesse à parcourir le monde.

A l'âge de 20 ans, il rêve de devenir comédien. Il suit une formation chez Serge Martin puis chez Philippe Hottier plus récemment, il entre au DAL Théâtre pour trois ans. Là-bas il y travaille la Comédia dell'Arte et le clown. Et enfin la guitare et le banjo.

Mais c'est la scène qui lui offre ses premières prestations ou plutôt il se les offre avec la création de sa propre compagnie "Les Frères Tamouille". Loin des multinationales, une sorte de cirque où le pastiche de Supercopter côtoie celle de L'homme qui valait 100.000 balles. Une troupe avec laquelle il travaillera quatre ans, jouant le plus souvent dans la rue ou les festivals, notamment à Aurillac ou Châlons-sur-Saône.

Il commence à monter des groupes quand il s'aperçoit qu'au théâtre, six mois de répétition sont nécessaires pour ne jouer que trois fois, alors qu'en musique, une répétition suffit pour jouer six mois. Après Doc Denat, groupe de rock médical, c'est avec la création deRMC (pour Renverse-moi Chéri), qu'il sort ses premières compositions dont Rock n'Roll Dérision. Parallèlement à sa carrière naissante de musicien, et sa formation de comédien en poche, il s'intéresse de plus en plus au cinéma. Pour son premier court métrage, Patrick Bagot lui fait tenir le rôle principal de"HP 69". Il a 30 ans. Il tournera ensuite dans un autre court "Les Aventures de Francis 15".

Sabine Pierron et Stéphane Sanseverino font tous deux partis d'un atelier regroupant des amateurs de musique roumaine. Le projet qu'ils se décident à lancer est un mélange d'influences tziganes et de culture personnelle, c'est-à-dire les vieilles chansons françaises des années 20 aux années 50.

En 1992, la création des "Voleurs de Poules" est officielle. Le pseudo "Les Voleurs de Poules" est adoptée en référence aux Gitans, selon Stéphane, "ceux qui s'excluent eux-mêmes et que les sédentaires excluent". Un qualificatif qui leur est régulièrement apposé. L'expression plutôt péjorative est liée à cette réputation des forains dont ils ont cherché à faire quelque chose de sympathique. Une sorte de réhabilitation par la musique, par leur musique manouche. Lui, dit "Le Nerveux", est à la guitare, au banjo et au chant. Elle, au violon et au chant. Lui écrit textes et musiques, parfois avec Sabine.

A l'origine envisagé comme acoustique, le projet soulève un enthousiasme chaleureux dès leurs premiers concerts dans les bars. Poussé par le public, le duo s'étoffe. Ils sont ainsi rejoints par Marc Salvetti, à la basse et Nicolas Ferrenbach à la batterie. Celui-ci sera remplacé en janvier 1995 par Manu Ruquier.

Avec 500 concerts en 5 ans, "les voleurs de poules" écument les salles de France et ses bistrots, ces lieux d'observation privilégiée : concerts "Ecole et Nature" en septembre 1992 à Paris, le Festival "Jeunes Agents EDF" en août 1993 à Soulac, le Carnaval de Cergy Pontoise en mars 1994, une tournée en Bretagne en août 1994 et juillet 1995 et L'Olympia en janvier 1995 en première partie de Yann et les Abeilles. On retrouve également des morceaux des Voleurs de Poules sur les compilations Life in the Bar- Le Recueil (Quartier Est/ Musidisc) et sur Radio Nova- Le Son de Paris (Mélodie).

Leur premier album "Tu sens les poivrons" sort en juillet 1995. En même temps que leur passage aux FrancoFolies de La Rochelle, du 12 au 17 juillet. A l'occasion des concerts donnés au Berry-Zèbre à Paris, ils avaient organisé le financement d'une auto-production sous la forme d'une souscription : les gens achetaient le disque avant sa sortie. Les 200 adresses réunies, celui-ci est enregistré. Entre les ambiances costumes 50's en promenade sur les bords de Marne, ils aiment parler de bouffe et d'argent. La bouffe parce que c'est un sujet original. L'argent, parce que c'est un problème pour tout le monde. Pas fondamental, mais important. Trop important pour une chaîne comme M6 qui refusera la diffusion de leur clip réalisé par Patrick Bagot, pour le morceau J'irai à Mexico. L'argent n'est pas suffisamment visible à l'écran. L'indépendance a ses limites que les médias édictent.

Mais le succès encore confidentiel, oblige Stéphane à cumuler parallèlement les petits boulots. Il est entre autres roadie pour Michel Fugain. Pendant 10 ans, il regarde en même temps qu'il travaille. Des années à étudier le spectacle.

Tour à tour comédien puis musicien, Stéphane Sanseverino est aujourd'hui musicien en solo.
Après avoir acquis une solide réputation en tant que leader-chanteur avec "Les Voleurs de Poules" (avec qui il jouera jusqu'en 1999), Il se fait alors la main sur sa guitare, oeuvrant dans le swing manouche. A l'image d'un Bénabar, ses textes se construisent autour d'un regard décalé sur ses proches contemporains. Avec humour et second degré, toutes les vérités sont bonnes à dire. Même les plus graves.

Il commence alors dans son coin l'écriture de son album solo. Afin d'arrondir ses fins de mois, il participe au casting et décroche un rôle dans la compagnie vivifiante Achille Tonic, troupe que l'on a dernièrement pu voir sur scène, réduite à sa plus simple expression, le duo de Shirley et Dino. L'écriture de l'album avance et il se laisse tenter pendant quelques compositions à certains arrangements électroniques qu'il abandonne rapidement. Avec les techniques modernes, c'est l'univers qui casse ses frontières, mais surtout c'est la spontanéité qui prend la porte. Il se recentre ainsi sur ce qu'il sait faire de mieux, le swing. Sur sa première maquette, les deux titres lui permettent en deux mois d'avoir les signatures nécessaires.

Son album "Le Tango des Gens" sort le 25 septembre 2001. Récompensé par le 54ème prix de l'Académie Charles Cros en 2001, Le Tango des Gens est aujourd'hui Disque d'argent, avec plus de 50.000 exemplaires vendus. Bien évidemment ponctué par une promotion marathon, il partage l'affiche avec Tété sur les 50 dates d'une tournée débutée en mars 2001. Elle se termine à la fin de l'année après quelques incursions sur le territoire suisse. 2002 est ponctuée de 80 concerts, dont certains passages remarqués au Festival des Vieilles Charrues, lors des Solidays ou encore le Nice Jazz Festival.

 

Le Tango des Gens

le tango des gens

1 - Frida
2 - Mal ô Mains
3 - Les Embouteillages
4 - Les Films De Guerre
5 - Swing Du Nul
6 - Le Tango De L' Ennui
7 - André
8 - Le Tango Des Gens
9 - Rouge
10 - Maigrir
11 - La Mer

 

Le 14 décembre 2002, la tournée se termine en beauté avec une "Nuit Sanseverino" au Trianon à Paris. Héros d'une soirée qui lui est consacrée, Sanseverino reçoit quelques amis en scène : Bernard Lavilliers, Tété ou la Grande Sophie.

Il est nominé dans la catégorie "Révélation scène de l'année" aux Victoires de la musique en 2003.

Sanseverino revient en février 2004 avec un nouvel album intitulé "Les Sénégalaises".
Guitares acoustiques, rythmes clinquants, textes sympathiques "Les Sénégalaises" confirme les talents de compositeur de Sanseverino. C'est un album frais, plein de bonne humeur et d'émotions!

 

Les Sénégalaises

les senegalaises
1 - Jean Luc
2 - A l'enterrement de ma grand-mère
3 - La cigarette
4 - La voisine des oiseaux
5 - Michto la pompe
6 - Les petites sénégalaises
7 - Les sénégalaises
8 - André II
9 - Un ticket
10 - Les bourre-pates et les tire-nerf
11 - Grand Jean Luc
12 - Le dormeur du val vivant
13 - L'étrangère
14 - Les sénégalaises de Félix


En 2005, Sanseverino remporte une Victoire de la Musique dans la catégorie "Révélation Scène", et sort dans la foulée un Live "Au Théâtre Sébastopol".

 

Au Théâtre Sébastopol

live sebastopol

1 - Un ticket
2 - Mal ô mains
3 - Les sénégalaises
4 - A l'enterrement de ma grand-mère
5 - Grand Jean-Luc
6 - André
7 - L'histoire d'André
8 - André II
9 - La cigarette
10 - Le dormeur du val vivant
11 - La voisine des oiseaux
12 - Les bourre-pâtes et les tire-nerfs

1 - Les Embouteillages
2 - Artillerie Lourde
3 - Rouge
4 - Il Suffirait De Presque Rien
5 - Frida
6 - Le Tango De L'Ennui
7 - Swing Du Nul
8 - Michto La Pompe
9 - La Mer
10 - Maigrir (Intro)
11 - Maigrir
12 - L'étrangère
13 - La java des bombes atomiques

La meme année, Sanseverino propose un titre "La Voisine des oiseaux" pour la compilation "Une seule voix contre la Sclérose En Plaques"

En 2006, Sanseverino incarne un conducteur de train dans le conte musical "Le Soldat Rose" de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud. Il compose la bande originale du film U de Serge Élissalde, et donne aussi sa voix au personnage de Kulka.

Sanseverino joue un second rôle dans le film "Avida", second film du duo grolandais Benoît Delépine / Gustave Kervern.
Le film est présenté en Sélection Officielle Hors Compétition au Festival de Cannes en 2006.

Révélé tardivement mais désireux de rattraper le temps perdu, Sanseverino passe à la vitesse supérieure avec ce troisième album "Exactement" spécialement cuivré (façon big band), qui met en exergue sa prose de comptoir.
Bien dans ce swing, tout sauf avare de mots dont il joue parfois un peu trop facilement, Sanseverino chante une" conne qui l'ennuie", "l'homme dans sa vie", "la maison sur le port" et "les ouvriers" avec une gouaille et une bonhomie qui l'honorent et le distinguent, depuis la fin des années 90, d'autres représentants de la nouvelle chanson française.
Lorsqu'il calme son flow, il va jusqu'à émouvoir ("10 jours avant Paris") et se montre particulièrement à l'aise pour faire vibrer la nostalgie des camarades, les cordes plus ou moins sensibles et les grosses ficelles des années 70 ("La valse à Peggy"). Donneur de leçon pour rire ("Le swing du Président"), Sanseverino reste toutefois incapable de cacher son jeu et ses convictions, intimes et bien actuelles. Un trait de personnalité qui contribue à sa popularité galopante.

 

Exactement

exactement

1 - Démolissons Les Mots
2 - Comment Séduire Une Femme Mariée ?
3 - Exactement
4 - Cette Conne M'Ennuie
5 - J'Ai Un Homme Dans Ma Vie
6 - 10 Jours Avant Paris
7 - Il Se La Pète
8 - Dans La Maison Sur Le Port
9 - Les Ouvriers
10 - André Superstar
11 - La Valse A Peggy
12 - Le Swing Du Président
13 - Exactemando


Sanseverino enregistre un duo "À ma fenêtre" avec Bénabar pour la compilation "Ensemble contre le SIDA"

En 2008, Sanseverino soutien la campagne de solidarité internationale Pas d'école, pas d'avenir

Après une série de concert, Sanseverino sort un double album live "Sanseverino Aux Bouffes Du Nord"

 

Sanseverino Aux Bouffes Du Nord

sanseverino bouffes nord

1 - Voyage Au Paradis Perdu
2 - Les Sénégalaises
3 - Les Films De Guerre
4 - La Maison Sur Le Port
5 - Explication De Texte
6 - J'Ai Un Homme Dans Ma Vie
7 - Les Ouvriers
8 - Solo Lionel Suarez
9 - La Femme Du Marin
10 - Le Tango De L'Ennui /Solo Didier Ithursarry
11 - Rimini
12 - 10 Jours Avant Paris
13 - La Bicyclette


Sanseverino prete sa voix à Sam, le père du personnage principal Max dans le dessin animé "Max & Co".
Il reprends le tube de Regianni "Il suffirait de presque rien" en live, titre qui figurera sur la compilation "Jazz Manouche Volume 1".

En 2007 Sanseverino commente, chaque jour avec André Dussollier, le Tour de France à la radio.

En janvier 2008, Sanseverino est fait chevalier des Arts et Lettres.

Novembre 2009, l'affaire des "Faux Talbins" défraie la chronique. Dans quel guêpier le dénommé Sanseverino s'est-il encore fourré ? Ce n'est pourtant pas un demi-sel, l'artiste a du répondant. Pas du genre rouleur de mécanique avec des prétentions de grande vedette. Le môme est du bâtiment depuis 20 piges et pas une éclaboussure. Il ne lui manque jamais une réplique pour répondre du tac au tac aux empêcheurs de faire tourner une bonne rythmique swing en rond. Même bardé de disque d'or il est toujours resté intact. Depuis quelques temps sont pick-up jouait en sourdine. Maintenant que les caves sont tous devenus mordus de swing, et grâce à qui ? Il était temps de renouveler le répertoire du maestro. L'orfèvre a ciselé un album qui passe en revue tout son savoir-faire.

Sanseverino a repris la banane ! En prime comme une ré-création il t’a falsifié "La Salsa Du Démon" en splendides bacchanales orchestrées par la main du diable. Avec son quatrième album "Les Faux Talbins" ça lui fait un beau magot. La valise est remplie ras la gueule de dix-sept titres en grosses coupures qui débordent de jeux de mots. Un vrai faussaire de la rime riche, digne héritier de San-Antonio (Riton Et Rita) et de Boby Lapointe (Finis Ta Vaisselle).

 

Les Faux Talbins

les faux talbins

1 - Les Faux Talbins
2 - Les Marioles
3 - Malade Mental
4 - Finis Ta Vaisselle
5 - La Reine Du Périphérique
6 - A Boy Named Sue
7 - Les Rockers Aiment La Java
8 - Tu N'en As Plus Rien À Foutre De Moi
9 - La Salsa Du Démon
10 - Tu Pues Benny
11 - Le Grand Gregory
12 - Riton & Rita
13 - Chérie, C'Est La Guerre
14 - La Valse Du Blues Du Livre
15 - La Femme Du Marin
16 - Dimanche Dernier
17 - Je T'Aime Pas


On se régale par avance de suivre sa prochaine cavale, car ce drôle de mariole a l'art et la manière de vous tirer sur les zygomatiques avec son swing élastique.

En octobre 2010, Sanseverino sort un album regroupant ses meilleurs titres : "Les Embouteillages, Le Meilleur De Sanseverino".

Sanseverino a toujours aimé partager au fil de ses chansons, son goût pour la guitare manouche et l’accordéon. Il est naturel qu’il s’offre sur ce nouvel album "Le Petit Bal Perdu", sorti le 22 septembre 2014, une incursion dans les années 30 où il puise depuis longtemps son inspiration. Un album riche aux influences valse (Le petit bal perdu), java (Un dur un tatoué) et swing (National 7).

 

Le petit bal perdu 

le petit bal perdu

1 - Johnny tu n'es pas un ange
2 - Un dur, un vrai, un tatoué
3 - En sortant de l'école
4 - Route nationale
5 - Ce petit chemin
6 - Sombre dimanche
7 - La java des bombes atomiques
8 - Le petit bal perdu
9 - Supplique pour être enterre sur la plage de Sète
10 - Il suffirait de presque rien
11 - La fille de Londres
12 - Les roses blanches
13 - Marcel

 

Site officiel : http://www.sanseverino.fr/

Pin It