noemi1

 

Normalement, elle devrait porter une crête verte, être habillée par Vivienne Westwood. Dans le monde réel, elle serait la cantatrice du cinquième élément, la diva de l’amour.

En vrai c’est une punk, Noemi. Sous tous ses avatars, sous tous les courants de sa voix de terre qui s’ouvre, elle est un tumulte, une musique qui fait des doigts, un coup de pied dans les cases, une grosse épingle à nourrice sur la doxa.

L’opéra rock, la chanson populaire, l’électro tarée, tout se mélange, tout se crée, rien ne se perd. Noemi la sanguine trace son sillon depuis l’enfance, le piano, la danse, le théâtre, le chant lyrique au conservatoire. Elle apprend les règles, les techniques, les normes, le classicisme pour mieux le démonter pièce par pièce, note après note.

En 2011 elle se lance seule et sort son 1er EP 4 titres sous le nom de Noemi, mais a la finesse de s’entourer du talentueux jeune producteur Benjamin Lebeau du groupe The Shoes à la réalisation.

Cette même année elle signe aussi le single de la chanteuse Luce "L’été Noir", sort un album pour enfants "Chante avec Nomi-Nomi" édité par Nathan, et reçoit l’aide à l'accompagnement de carrière de la SACEM.

Et puis, elle colle à son tee-shirt déchiré, elle embrasse le DO IT YOURSELF et décide de sortir son album grâce au crowdfunding sur KissKissBankBank. L’opus qu’elle a appelé avec une joie de pluie d’été "Les pays humides" livre son univers poétique et barjot, en goutte à goutte ou par torrents. C’est l’histoire d’une amoureuse en eaux troubles, un album intime, un poème en prose musicale, à l’onirisme délicat.

 

Les pays humides

les pays humides
1 - Coeur chiffon
2 - Ça brûle
3 - Donne moi du feu mec (feat. Adrienne Pauly)
4 - Les ballerines
5 - Sagrado Corazon
6 - J'ai semé
7 - Je ne pense qu'à ça (feat. Luce)
8 - Hippocampe
9 - Poussières
10 - Les pays humides
11 - Dans tes rêves
12 - Bosphore
13 - Kaleidoscope

 

A travers ce nouveau titre "Poussières" , Noemi évoque le rapport à l’autre dans un monde déshumanisé.
Elle a fait appel à la créatrice de masques Ninn Apouladaki pour donner vie à des insectes qu’on peut entendre sur toute sa chanson et qui sont utilisés comme instrument à part entière. Ils grésillent comme une poussière sonore.
Ces hommes-insectes ont envahi la ville, ils ont perdu leur liberté. On les voit défiler dans les rues de Paris, sur le tapis roulant.
Le désir de connaître l’Autre est là, mais la rencontre semble impossible, Noemi se perd dans des "mondes parallèles plein de poussière".

 

 

Site officiel : http://noemi.cc/  
Facebook : https://www.facebook.com/musicnoemi

Pin It