milow1

 

Jonathan Vandenbroeck, alias Milow est né le 14 juillet 1981 à Louvain en Belgique. Auteur compositeur Milow fait ses débuts en 2003 dans les cafés-concerts de Louvain.

En 2004, Milow participe au concours Humo Rock Rally où il interprète une reprise de Bruce Springsteen "Thunder road". Il ira jusqu'en finale.

Mais c'est en 2005 que Milow est découvert au Benelux avec le titre "One of it" produit par Nigel Powell (ex-batteur de "Unbelievable Truth").

En 2006 le premier album "The bigger picture" de Milow sort.

 

The bigger picture

the bigger picture
1 - Born in the Eighties
2 - Landslide
3 - You don't know
4 - Stepping Stone
5 - Excuse to try
6 - Little more time
7 - Sliver game
8 - One of it
9 - Until the Morning Comes
10 - The bigger picture

 

 

L'album est disque d'or et Milow remporte le prix du meilleur espoir en 2007 aux TMF Awards en Belgique (équivalent des NRJ Music Awards en France).

Le titre "You don't know" commence à faire parler de lui un peu partout en Europe à partir de 2007 et le second album "Coming of Age" de Milow sortira début février 2008.

 

Coming of Age

coming of age
1 - Canada
2 - The Ride
3 - Coming Of Age
4 - Stephanie
5 - The Priest
6 - House By The Creek
7 - Out Of My Hands
8 - Dreamers And Renegades
9 - Herald Of Free Enterprise
10 - Darkness Ahead And Behind
11 - Launching Ships

 

En 2008, Milow fait un passage dans une radio locale, on lui demande de jouer une reprise inattendue. Il choisira "Ayo Technology", le morceau de 50 cent et de Justin Timberlake. Cela marquera un tournant décisif dans sa carrière.

Mai 2009, Milow sort une compilation de ses meilleurs titres pour le marché européen "Milow", et c'est véritablement à ce moment là qu'il rencontrera le succès avec le public français grâce à sa reprise "Ayo Technology" qui cartonne.

 

Milow

milow
1 - Ayo Technology
2 - You Don't Know
3 - One Of It (Single Version)
4 - Out Of My Hands
5 - Canada
6 - The Ride
7 - Stephanie
8 - Coming Of Age
9 - The priest
10 - House By The Creek
11 - Dreamers And Renegades
12 - Herald Of Free Enterprise
13 - Darkness Ahead And Behind
14 - Launching Ships
15 - Born In The Eighties (Bonus track)

 

 

Ces trois dernières années, Jonathan Vandenbroeck, alias Milow, a donné plus de 300 concerts dans vingt pays différents. Il a écoulé 650.000 exemplaires de son dernier album "Milow", dont 100.000 en France. Grâce à cette improbable reprise d'Ayo technology mais parfaitement réussie du rappeur 50 Cent, Milow a cumulé pas moins de 340 semaines de présence dans les charts de quatorze pays. Nominé aux prestigieux NRJ Awards dans la catégorie Révélation Internationale, Milow est également détenteur de huit M.I.A.'s (Les Musical Industry Awards, l'équivalent des Victoires de la Musique pour la Communauté flamande). Un record!

Avec son troisième album studio "North and South", Milow joue avec subtilité la carte de la générosité et du contraste. Ecrites pour la plupart d'entre elles sur la route, les onze chansons de "North and South" ont été enregistrées en Belgique, mixées à Los Angeles par Tony Maserati (Beyoncé, Jason Mraz) et mastérisées à New York par Dave Kutch (The Roots, Erykah Badu, Outkast). Déjà présent sur son album précédent "Milow", le fidèle Jo Francken est à la réalisation de "North and south" qui bénéficie également des collaborations du bidouilleur des sons Styrofoam, du duo écossais Martin and James, du batteur de Triggerfinger Mario Goosens, ou encore du guitariste congolais Dizzy Mandjeku qui vient ensoleiller le single.

 

North and South

north and south
1 - Son
2 - She might she might
3 - You and me (in my pocket)
4 - Little in the middle
5 - Building bridges
6 - Never gonna stop
7 - Rambo
8 - California rain
9 - Move to town
10 - The kingdom
11 - KGB

 

 

"Avec l'album North and South, j'essaie de combiner le storytelling de mes disques précédents avec des mélodies encore plus intuitives, explique Jonathan Vandenbroeck. Il est beaucoup question d'ambiguïté et de contrastes dans cet album.
J'ai écrit des chansons alors que ma vie professionnelle et ma vie privée étaient complètement bouleversées. Il y a du sourire et des larmes. Des guitares acoustiques mais aussi des arrangements électro. Des compositions intimistes et d'autres qui s'ouvrent vers l'extérieur. Ce titre "North and South", c'est aussi pour évoquer la situation particulière de mon pays. Quand je suis à l'étranger, on me demande toujours d'où je viens et ce n'est jamais facile d'expliquer le clivage nord-sud. J'ai donc écrit la chanson "The Kingdom" où je donne ma vision des choses sans jamais citer le nom Belgique, même si on sait très vite de quoi je parle".

A mes débuts j'entendais souvent la même réflexion : "il y a des millions de Milow dans le monde qui racontent des histoires avec une guitare acoustique" me disait-on. J'ai toujours crû à mes chansons, mais cela n'a pas toujours été évident et cela m'a pris du temps pour me faire reconnaître.

Avec "North and South", Milow montre pourtant qu'il est unique. Toujours en mouvement, "North and South" de Milow est un magnifique road-movie qui mélange les genres et les gens. Moderne dans le ton et le son, il est conçu à l'ancienne. Onze chansons, comme sur les vieux vinyls 33 tours, pour trente six minutes de plaisir. Et rien à jeter. C'est un album qui parle de la ville mais s'ouvre aussi sur des aventures bucoliques. Bref "North and South" est un album qui sent la chaleur, le bois des guitares et l'approche artisanale.

"Comme Léonard Cohen ou le Bruce Springsteen de "Nebraska", j'aime ces albums qui m'emmènent quelque part et s'écoutent comme on lit un livre. Avec un début, un milieu et une fin.

Ce n'est donc pas un hasard si l'album s'ouvre avec la ballade électro pop "Son" et se clôture par sa soeur jumelle "KGB", deux chansons épurées où Milow évoque les relations tortueuses avec un père aujourd'hui disparu. Avec ses sonorités West Coast et même si elle évoque la pluie, "California rain" est aussi une belle qu'un coucher de soleil à Los Angeles. Normal, c'est dans la Cité des Anges que Milow l'a écrite. Little in the Middle est l'une des rares compositions enfantées en Belgique. Bercée de cordes et de guitares up-tempo, elle revient sur la difficulté à faire des choix dans la vie tout en rappelant la thématique de l'album.

"When did your North get turned to South..." chante Milow sur le dernier couplet. Les mêmes dilemmes se retrouvent dans "Move to town", tandis que "Never Gonna Stops" évoque, pour sa part, la vie grisante en tournée. Enfin, "You and Me (In my pocket)" et "Rambo" (oui, c'est une allusion à John rambo!) rappellent à ceux qui en doutaient encore qu'il ne faut pas grand-chose pour pondre une chanson pop instantanée. Une voix, une guitare, une mélodie entêtante et du talent.... Et si c'était ça le style Milow?

 

En 2014, Milow sort son cinquième album "Silver Linings"

 

Silver Linings

silver linings

1 - Learning How to Disappear
2 - Echoes in the Dark
3 - We Must Be Crazy
4 - Mistaken
5 - Blue Skies
6 - Against the Tide
7 - Wind Me Up
8 - You're Still Alive in My Head
9 - The Golden Hour
10 - My Mother's House

 

Site Officiel : http://www.milow.com

 

Pin It