mareva galanter1

 

Mareva Galanter est née le 4 février 1979 à Papeete (Tahiti). En Tahitien son prénom "Mareva" signifie étoile filante.
Mareva passe toute son enfance avec ses troise frères (Henere, Tamatea et Raimana) entre l'école, la plage, la pêche, l'équitation, le body board et la danse classique.
Elle descend de par sa mère de la famille Royale de l'île de Raïatea, dite l'île sacrée.
Adolescente, Mareva Galanter rêve de devenir astronaute, son père lui fait construire un petite cabane au fond du jardin que Mareva transforme en laboratoire et dans laquelle elle se livre à une multitudes d'expériences de physique chimie.

Mareva apprend l'art de vivre polynésien, la cuisine et la joie de vivre en famille.

Son caractère indépendant l'attire à passer de longs moment seule à pêcher à la ligne sur le récif au couché du soleil et à chercher des coquillages pendant des heures durant.

A 14 ans, elle est repérée pour un premier défilé, elle enchaîne timidement et avec de la réticence, et souvent la réprobation de ses parents, photos et présentations de mode.

En 1998, Dominique Pétras la photographie et la sélectionne pour le concours de Miss Tahiti, qu'elle remporte.
Dès lors son destin bascule, Mareva Galanter enchaîne des campagnes publicitaires (Evian, Palmolive) et se doit de représenter Tahiti au concours national de Miss France.
Entre temps et un peu brutalement elle doit partir en Corée où se déroule le premier concours de Miss World Island, concours que Mareva remporte mais renonce à ce titre afin de pouvoir venir en métropole deux mois plus tard pour l'élection de Miss France.
En novembre 1998, devant près de 13 millions de téléspectateur, Mareva Galanter est élue Miss France 1999.
Une année frénétique commence alors aux côté de Geneviève de Fontenay. Mareva traverse la France de part en part.
Son caractère et sa volonté de s'affirmer lui vaudra le surnom de "Miss Rebelle".

Un an après, le jour où elle remet son titre à Sonia Rolland, Mareva rencontre Etienne Mougeotte en coulisse de l'émission qui lui propose une première émission en prime time sur TF1 "Le Bestophe". C'est un succès qui sera transformé lors des 2 étés suivants en une émission hébdomadaire aux côtés de Bruno Roblès.

M6 lui confie la co-présentation à 20h50 des M6 Awards en direct du Zénith de Lille, puis la présentation de "Star de l'an 2000", toujours sur la même chaine.

Son désir de devenir comédienne supplante l'animation télé et Mareva Galanter commence à prendre des cours de comédie au studio Pygmalion. La directrice de casting Françoise Ménidrey la sollicite pour "3 zéros", un film réalisé par Fabien Otteniente avec Gérard Lanvin, Gérard Darmon, Samuel LeBihan et Laurent Deutch.
Suivent deux courts métrages "A peine un appel" de Frank Lopis et "Tu devrais faire du cinéma" de Michel Feller, avec Claude Chabrol et Pierre Loup Rajot.

Elle tient ensuite un premier rôle dans "La ligne noire" un téléfilm sur M6 et tourne en 2002 un deuxième long métrage "Les gaous" d'Igor SK, une comédie de Jean-Marie Poiré, qui sortira début 2004.

Fin 2002, elle est photographiée par Gilles Bensimon pour une campagne des perles de Tahiti Robet Wan.

En été 2003, Mareva Galanter tourne la campagne publicitaire Head & Shoulders dont elle devient l'ambassadrice à partir de janvier 2004. Le calendrier 2004 du magazine FHM lui est consacré.

En 2005, Mareva se tourne vers de nouvelles aventures, musicales cette fois-ci. Sa voie se situe au carrefour de ses influences bigarrées : à Tahiti, elle est immergée au coeur de la musique traditionnelle polynésienne, son enfance est bercée au son ukulélé et du toere, quand elle arrive à Paris, elle découvre le rock'n'roll. Après avoir signé chez Warner Music France, elle se consacre avec enthousiasme aux côtés de Jacques Ehrhart, à préparer son premier projet musical, "Ukuyéyé by Mareva", un album de reprises de chansons yéyé revues au son ukulélé.
Après avoir sélectionné sa liste de chanson fétiches des sixties, Mareva a travaillé main dans la main avec son réalisateur, pour donner corps à son rêve... bousculer le paysage musical actuel si consensuel, par un ovni musical, parcourur d'un humour constant et d'une énergie communicative.

Le 19 juin 2006, sort dans les bacs, le premier album de Mareva "Ukuyéyé" dont est extrait le premier single "Pourquoi pas moi?".

 

Ukuyéyé

ukuyeye

1 - 7h du matin
2 - Bang bang (avec Jacno)
3 - Les filles, c'est fait pour faire l'amour
4 - Le temps de l'amour
5 - Laisse tomber les filles
6 - C'est bon
7 - Pourquoi pas moi
8 - Miss Hinano
9 - Les cornichons
10 - Ne dis rien (avec Jacno)
11 - L'hôtesse de l'air
12 - On roule à 160
13 - La madrague

 

 

"Ukuyéyé by Mareva", c'est la rencontre entre deux univers colorés :
- la période musicale yéyé : c'est un album de reprises de chansons françaises emblématiques de ces années là, tubes passés à la postérité (Le temps de l'amour, créé par Française Hardy, Bang band, interprété entre autres par Sheila et Nancy Sinatra, La madrague de Brigitte Bardot, etc.) ou titres plus underground, à redécouvrir (Pourquoi pas moi de Stella, 7 heures du mat' de Jacqueline Taïeb, c'est bon d'Adèle...) un fil conducteur relie ces chansons : le ton des paroles (gaieté et insouciance typique des sixties), l'humour et le second degré....

- La musique exotique : c'est au son des ukuklélé, qui a bercé l'enfance de Mareva, que sont recréées ces chansons, avec une touche d'exotica et d'easy listening, une dose de rock garage... Miss Hinano est le seul titre original sur l'album ; cette chanson, écrite par Jean-Charles de Castelbajac, et composée par Silvain Vanot, emprunte son titre à la fleur emblématique de Tahiti, et relate l'itinéraire de l'interprète de Ukuyéyé, Mareva.

En décembre 2007, son album sort au Japon.

Mareva Galanter présente depuis trois ans avec succès sur Paris Première l’émission "Do you Do you Scopitone" dans laquelle elle ouvre le coffre à trésors de la chanson française, proposant clips rares ou inédits, dans des mises en scènes délurées et délirantes, se déguisant en Audrey Hepburn ou Brigitte Bardot selon le thème de l’émission. Une nouvelle saison, en janvier 2010, se consacre aux clips des années 1970 et 80.

En 2008 Mareva Galanter enregistre son deuxième album "Happy Fiu" en Angleterre avec le groupe de rock Little Barrie, et Martin Duffy (Primal Scream), et enregistreun duo avec Rufus Wainwright. Elle y a écrit des chansons et collabore avec des auteurs comme Jérôme Attal et Mickaël Furnon. L'album, édité chez Warner, est sorti le 20 octobre 2008 avec un premier extrait "Miss U".

 

Happy Fiu

happy fiu

1 - Miss U (Edit Piano)
2 - Un Jour Je Basculerai
3 - Serge Et Jane (Featuring Rufus Wainwright)
4 - C'est Demain
5 - La Vie D'Artiste
6 - Rendez-Vous
7 - La Soeur De Paul
8 - Sunny Side Up
9 - Le Désir
10 - Adorexique
11 - Paradis
12 - Nul Qui Me Connaisse

 

 

Site Officiel : http://www.mareva-galanter.com

Pin It